Je vais continuer par la deuxième des danses latine par ordre d'apparition sur piste en compétition: le CHA CHA CHA.

 

Les origines:

 

Le cha cha cha est originaire de Cuba. C'est l'une des premières danses cubaines à avoir connu un grand succès en occident (après la rumba).

Le cha cha cha est le dernier venu dans les danses Latino-Américaines. Il a été joué pour la première fois dans les dancings américains au début des années 1950, juste après l'apparition du mambo à partir duquel on l'a développé. Il reste encore aujourd'hui très dansé dans les bals et fait partie des danses de compétition (catégorie latines).

 

Les caractéristiques:

 

Le cha cha cha est une danse relativement simple à apprendre, mais le pas de base est un peu plus compliqué que celui des danses apparentées (rumba, mambo, salsa...). Sa principale caractéristique réside en effet dans le chassé effectué sur le "quatre-et-un" du décompte de la danse. Le pas de base se décompose ainsi : sur le "deux", le danseur avance son pied gauche en transférant le poids du corps vers l'avant (la danseuse recule son pied droit), sur le "trois", il transfère le poids du corps vers l'arrière, sur le pied droit (la danseuse sur le pied gauche). Sur le "quatre-et-un" (ou "cha cha cha"), le danseur exécute un chassé vers la gauche (la danseuse vers la droite). On recommence alors en inversant les rôles entre danseur et danseuse... Le cha cha cha est une musique entraînante, qui se caractérise par un décompte original : on compte "deux-trois", "quatre-et-un", ce dernier correspondant au "cha cha cha" ayant donné son nom à cette danse. Le tempo du cha cha cha est d’environ 30 mesures par minute.

 

Les musiques:

 

L'interprétation musicale du cha cha cha produit une atmosphère joyeuse, insouciante et effrontée. C'est une danse espiègle ou le danseur, comme la danseuse, doivent donner l'impression qu'ils essaient de séduire leur partenaire.

 

Le cha cha cha compte quelques classiques extrêmement connus, tels que "Guantanamera", "Pepito" ou "Corazon de melon". Cette danse a donné lieu à des variantes très contrastées allant des airs de Luis Mariano jusqu'aux cha cha cha cha plus "rock" comme "Oye Como Va" et "Smooth" de Carlos Santana. De nombreux tubes peuvent être dansés en cha cha cha, sans qu'on le remarque au premier abord (Le "Summer Nights" du film Grease, "Joe le taxi" de Vanessa Paradis, ou encore "Smooth Operator" de Sade, par exemple).